Category Archives: Articles APHL

  • 0

FH St Marceau : Ballade en canoë !

Category : Articles APHL

Deux jours sportifs pour le Foyer d’hébergement St Marceau, vendredi 7 et samedi 8 août, c’était le projet de résidents qui ont découvert ou redécouvert des activités sportives comme la Course d’orientation, le Foot-Golf, le canoë ou encore l’accrobranche.

Deux jours qui auront permis de sortir un peu de son confort avec des sensations et des efforts physiques ! Seul bémol, c’est qu’il n’y en avait que deux…

A refaire !

IMG_20200807_105658IMG_20200807_151448IMG_20200808_172549IMG_20200808_172702

fbt

fbt


  • 0

FV Paul-Cadot : ballade en vélo !

Category : Articles APHL

Mardi 11 et Mercredi 12 août, quatre résidents du Foyer de vie Paul-Cadot sont partis en transfert vélo à Sully sur Loire. Avec les Fortes chaleurs, nos sportifs on pu découvrir sur un terrain ombragé, le minigolf du camping qui nous a hébergé. Environ 15 kilomètres ont été parcouru le mercredi matin sous déjà presque 30°c, une belle performance !
Six autres résidents feront un 2ème transfert vélo mardi et mercredi prochain, au foyer le vélo c’est sacré !
IMG_20200812_105012IMG_20200812_111155  IMG_20200812_102726 IMG_20200812_102301 IMG_20200811_162616

  • 0

Le Sport à l’APHL – Entretien avec Titouan PINEAU, Éducateur sportif – août 2020

Category : Articles APHL

Image4Image6

Titouan, quelles sont vos missions à l’APHL ?

« Je suis arrivé sur le poste d’éducateur sportif début septembre 2019, à temps plein sur tous les établissements de l’APHL (Association pour l’accompagnement des Personnes en situation de Handicap dans le Loiret).

Mes missions sont de mettre en place et encadrer des activités physiques adaptées et des activités sportives pour le public en situation de handicap. »

Quelles différences faîtes-vous entre les activités physiques adaptées et les activités sportives ?

« Les activités physiques adaptées sont des activités pratiquées avec un public avancé en âge, handicapé moteur ou intellectuel conséquent. Il s’agit de travailler les déplacements en fauteuil, en déambulateur, debout. Il n’y a pas de relation avec la compétition, pas de règles établies. C’est ce qui fait la différence avec les activités sportives. Dans ce cadre, il s’agit surtout d’exercer des jeux traditionnels, des activités de loisirs, de découverte et d’entretien (comme la balle au prisonnier par exemple) ou un travail sur du mouvement (échauffement articulaire, gym douce).

Les activités physiques adaptées sont proposées en Foyer de vie. En foyer d’hébergement et en ESAT c’est plutôt du sport adapté qui sera pratiqué (le foot, le rugby, la pétanque, etc.)

Pour le sport dit « classique », il s’agit de respecter les règles du sport. Pour le sport adapté, on part du sport « classique » et en fonction du handicap on facilite ou on supprime quelques règles. Et, si c’est trop difficile, alors on entre dans le cadre d’une activité physique adaptée pour travailler autour de la santé. »

Comment s’organisent vos journées ?

« Lors de ma prise de poste, j’ai été en lien avec tous les établissements de l’APHL pour savoir ce qui était mis en place avant moi et pour connaître leurs souhaits : le nombre d’interventions/ heures par semaine, les objectifs pour certains résidents. En fonction des retours de chacun, j’ai fait un emploi du temps hebdomadaire prévisionnel satisfaisant un maximum de personnes. Pour toutes les activités que j’organise, il y a un temps de préparation conséquent, ainsi que des tâches administratives.

J’interviens dans les deux foyers de vie de l’APHL pour pratiquer des activités physiques adaptés, en générale avec des cycles d’activités de précision tels que le tir à l’arc, la sarbacane, toutes les activités de lancer. Des fois on travaille des cycles de déplacement et des cycles d’activités collectives sur lesquels je les fais travailler ensemble sur des activités d’équipe avec obligation d’avoir des interactions.

Pour les activités santé en ESAT, il s’agit de proposer du renforcement musculaire, de la marche et de la marche nordique. Il y a un gros travail de posture sur ces activités. C’est transversal avec l’activité en ESAT. Pour le renforcement musculaire, il s’agit d’une pratique sportive avec un maintien ou une amélioration des capacités physiques constatées. Pour la marche, il s’agit de maintenir la condition physique et la capacité respiratoire de la personne. Au niveau de l’environnement, je leur choisis des endroits agréables, en extérieur, qui ne connaissent pas forcément et qui changent de leur quotidien (forêt, bords de Loire).

Dans les foyers d’hébergement, c’est plutôt le sport qui est pratiqué. On est inscrit à la Fédération de sport adapté. On a des entrainements et des compétitions de pétanque, de basket, de football à 7 (sur un demi-terrain), de futsal (foot en salle à 5) et de tennis de table. On travaille l’esprit de compétition. Ce sont des compétitions quasiment tous les weekends dans le Loiret ou en Région Centre-Val de Loire. »

Qu’est-ce que leur apportent ces activités ?

« La pratique d’une activité physique et/ou sportive c’est important pour le public accompagné à l’APHL. On travaille la capacité physique des personnes ce qui permet de maintenir la condition physique d’une personne, sa condition respiratoire. Chez certaines personnes, on constate même une amélioration de la condition physique et ça c’est super. A travers le sport on multiplie les interactions sociales aussi. Ça leur permet de sortir des établissements spécialisés car ils sont dans un cadre sportif. Je les suis en compétition, sur leurs entrainements. Ça leur permet de se libérer aussi.

Au niveau du bien-être c‘est très important. Le cadre santé est très important. Mieux dans son corps, mieux dans sa tête comme on le dit. »

Image1sport Image3 Image2

Pratiquez-vous également le sport en milieu ordinaire avec les personnes accompagnées ?

« A l’APHL, on travaille avec 3 clubs sportifs ordinaires : un club de pétanque (UPA : Union Pétanque Argonnaise à Orléans), un club de tennis de table (Saint Marceau Tennis de Table), un club de basket (NBA Nécotin Basket Association). L’objectif est d’avoir une interaction sociale avec les adhérents et les licenciés de ces clubs. Pour le moment, il y a des créneaux spécifiques pour le public APHL pour s’entrainer dans leurs locaux. L’objectif à terme serait de pouvoir accueillir des personnes « ordinaires » sur ces créneaux-là et pour notre public de pouvoir s’entrainer sur le créneau du public valide. Il existe des journées de rencontre entre personnes issues du milieu ordinaire et les personnes de l’APHL avec certains clubs mais ça reste malheureusement très ponctuel. »

Quels sont vos projets ?

« J’aimerai réussir à développer les interactions sociales ave l’extérieur pour ne pas que les personnes se retrouvent toujours qu’entres elles. A la fois ça ferait une superbe sensibilisation pour le public valide, et pour les personnes accompagnées ce serait valorisant et gratifiant. Pour certaines, ça les pèse de rester dans cette bulle du milieu protégé.

Bien sûr, sur le papier, toute personne qu’elle soit en situation de handicap ou non peut s’inscrire dans le club sportif de son choix. Dans la réalité, il en est autrement. La personne est très souvent rejetée car elle n’a pas le niveau, ou parce qu’elle peut avoir des réactions excessives.

Je souhaiterai créer plus de partenariats pour sensibiliser et intégrer les personnes accompagnées dans les clubs sportifs ordinaires. C’est un travail partenarial encore trop rare et pourtant avec un accompagnement de l’APHL pour les intégrer, ça pourrait aboutir à de belles rencontres humaines et sportives. »

Julie BEAUVAIS


  • 0

Olympiades d’hiver pour le FV Paul-Cadot

Category : Articles APHL

Mercredi 22 janvier le foyer Paul-Cadot comme maintenant depuis plusieurs années, a participé avec 7 de ses résidents aux traditionnelles olympiades d’hiver. Celles-ci, organisées par le CD Handisport Loiret, le CD Sport Adapté Loiret et les étudiants en 3ème année de Licence STAPS APA-S, s’est déroulée sur la journée au gymnase de la Halle des Sports à Orléans. Les 90 sportifs venus d’une dizaine d’établissements spécialisés du département, ont pu participer à 8 activités adaptées comme la boxe, le tennis de table, la danse, l’escrime …
Une journée pleine pour nos sportifs qui sont repartis avec le sourire et une médaille en souvenir. Nous attendons maintenant avec impatience les olympiades d’été prévues le 17 juin prochain.IMG_20200122_153917 IMG_20200122_154056 IMG_20200122_135826 IMG_20200122_140058 IMG_20200122_113238 IMG_20200122_121319


  • 0

APHL Sport du 16 janvier 2020

Category : Articles APHL

IMG_20200116_154025 IMG_20200116_144843 IMG_20200116_153802 IMG_20200116_145059 IMG_20200116_145231

Ce Jeudi 16 janvier après midi, le foyer de vie Paul-Cadot a co-organisé avec le Comité Départemental Handisport Loiret, une après midi sportive de précision. Celle-ci comportait 4 ateliers à savoir : sarbacane, fléchette pendulaire, tir à l’arc et à la carabine laser. Cet événement à rassemblé une dizaine de sportifs du foyer ainsi que quelques sportifs de la MAS des Saulniers. Une après midi agréable pour tous qui à permis certains échanges et une compétition de clôture.
Prochaine journée le 13 février !


  • 0

Lancement du Comité Régional du Travail Social (CRTS) par le CREAI

Category : Articles APHL

Le lancement du Comité Régional du Travail Social a permis au CREAI et à ses partenaires : l’ERTS, l’ITS, l’URIOPSS et l’IRFSS d’accueillir, le 8 juillet 2019, plus de 50 professionnels issus des secteurs social, sanitaire et médico-social. Le Conseil Régional était représenté par Madame Anne Leclercq, Vice-présidente déléguée aux formations sanitaires et sociales et à la santé.

Le projet des cinq fondateurs est de positionner le CRTS comme un espace de dialogue et d’échanges entre les différentes parties prenantes du travail social, à partir des questions qui se posent à lui dans les évolutions actuelles, dans une démarche réflexive. Il s’agira d’une instance d’observation et d’analyse des réalités de terrain et de dialogue sur les dimensions éthiques du travail social.

Le CRTS fonctionnera avec :
–    un comité de pilotage, composé des 5 fondateurs (CREAI, ERTS, ITS, IRFSS, URIOPSS) et des éventuels financeurs.
–    une Commission plénière, ouverte à tous, qui se réunira a minima deux fois par an, afin de :

  • valider les orientations et le plan d’action définis par le COPIL,
  • prendre connaissance des travaux des différents groupes de travail et donner un avis sur les thématiques évoquées,
  • proposer des saisines,
  • capitaliser les réflexions/travaux des différents groupes
    –    3 groupes de travail interdépartementaux, dont les thématiques de travail et objectifs de production auront été proposés annuellement.

  • 0

Championnat Départemental de Boccia – Foyer de vie Paul-Cadot

Category : Articles APHL

boccia 22-05-2019

Le 12 juin 2019 a eu lieu la finale du , organisé par Handisport.

Cet événement a donné l’occasion de se retrouver un mercredi par mois dans un gymnase du département. Les équipes et accompagnateurs de 7 établissements ont pu se rencontrer, échanger. La bonne humeur était toujours de mise autour des parties acharnées et des repas partagés dans la gaieté et la convivialité.

Ces rencontres sont attendues par de nombreux participants qui s’y préparent activement entre chaque séance.


  • 0

Participation du FV/FAM La Clairière au Grand Débat national

Category : Articles APHL

GDN

Le 7 mars 2019, dans le cadre du grand débat national, 8 habitués du groupe de paroles « 100 tabous » du FV/FAM La Clairière de l’APHL sont allés à St Hilaire-St Mesmin pour découvrir – participer et dire au débat organisé par le GCSMS ALMHA.

Découvrir : un espace de rencontre, d’échanges et de débat hors les murs.

Participer : à un moment de citoyenneté hors institution qui a réuni personne en situation de handicap, familles et intervenants (associatifs, institutionnels et professionnels) dans une démarche critique mais constructive de projection, d’amélioration.

Dire : son expérience, son vécu, ses attentes en direct, sans intermédiaire, être par son témoignage…

Ils disent :

« Nous y sommes allés dans le cadre de notre atelier 100 tabous où on discute des sujets qui nous préoccupent comme l’image de soi, la sexualité, la vie en dehors du foyer, être citoyen, etc.

« Cette réunion, c’était un moyen pour nous de vraiment rentrer dans la société comme tout le monde »

« On a compris et retenu certaines choses. Ça veut dire qu’on est aptes à assister à ce genre de débats »

« Cette rencontre sert à faire remonter les choses plus haut »

« On a parlé de handicap, mais c’était tellement riche et vaste que tous les sujets n’ont pas pu être abordés »

« Ça va bouger, mais dans quel sens, on ne sait pas… »

En tous cas, comme le résument Christophe et Magdeleine : « c’était intéressant. Nous avons pu parler des personnes des personnes en situation de handicap. On s’est sentis concernés » et « l’ambiance a permis qu’on puisse s’exprimer devant des représentants d’associations, des professionnels nous ont écoutés. C ‘était à la fois une découverte et une participation active pour faire valoir des choses à l’extérieur »

Et tous se sont déclarés 3 fois contents :

Contents d’avoir été invités,

Contents d’y être allés,

           Contents d’y avoir participé.

Tout ça même si, « on cherche l’inclusion mais on en est encore à créer des TGV avec des marches, et oui…… »

 

Lucie, Pauline, Magdeleine, Jérémy, Christophe, Bruno, Lilian, Stéphane.


  • 0

APHL Sports et le JAS Rugby

Category : Articles APHL

JAZZ

Jeunes Abraysiens Solidaires (JAS Rugby), club de rugby reconnu, est devenu un acteur incontournable de la vie locale et de cohésion sociale

Créée en 1996, l’Association Jeune Abraysiens solidaires (JAS) poursuit ses actions sous la houlette de José LUNA, Président depuis cinq ans. Cette association, particulièrement impliquée dans la vie de la cité propose de nombreuses animations autour du « sport pour tous ».

Jouissant du plateau sportif du quartier du Pont-Bordeau, c’est par le biais de son école de rugby que l’Association JAS a pérennisé sa démarche solidaire auprès des jeunes. « Nous avons mis en place des ateliers multisports afin de transmettre des valeurs éducatives, sportives et citoyennes. Ce qui nous a permis de recevoir une certaine reconnaissance de la part de la Préfecture et de la Direction Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale », souligne fièrement José LUNA.

Le Président est ravi d’accueillir, chaque mercredi après-midi, avec son équipe de bénévoles, les jeunes Abraysiens âgés de 8 à 15 ans sur le terrain sportif du Pont-Bordeau.

Une dizaine de jeunes du centre éducatif fermé viennent chaque lundi, depuis quatre ans. « Cette structure alternative à la prison leur permet de participer à une activité. Ils sont très demandeurs. Et pour nous, c’est un travail très intéressant », confie José LUNA.

Grâce à un partenariat avec l’association pour l’Accompagnement des Personnes en situation de Handicap dans le Loiret, Jeunes Abraysiens solidaire organise, par ailleurs, sur site du Pont-Bordeau, un tournoi d’activités multisports adaptés.

Quant aux activités rugby, fer de lance de l’association, de très bons résultats ont marqué une saison à rebondissements. Notamment pour les seniors qui ont rapporté une troisième place au dernier championnat régional.

Depuis 20 ans, JAS coordonne, également, l’organisation du Téléthon abraysien.

D’origine chilienne, José LUNA, Président depuis 5 ans de Jeunes Abraysiens solidaires, a développé un concept social original qui a fait de cette structure un club de sport unique dans le Loiret. Son objectif est d’aider les jeunes à se construire autour de trois piliers :

  • L’éducation,
  • La culture,
  • Le sport.

Cet ancien réfugié politique s’appuie sur son parcours politique dans son pays pour mette en place toutes ces actions. Atypique, José LUNA participa à la vie de la cité en étant membre d’associations abraysiennes à caractère social, comme l’ASCA. Il intervient, par ailleurs, au sein de la Fédération Française du Rugby en tant que référent local de la cohésion sociale.


  • 0

Journée Spéciale APHL Sports le samedi 7 juillet 2018

Category : Articles APHL

 

Samedi 07 Juillet 2018

DE 14H00 A 18H30 AU PARC DU PONT BORDEAU, SAINT JEAN DE BRAYE (45800)

BUVETTE SUR PLACE

EVENEMENT GRATUIT ET OUVERT A TOUS

Bonjour,

Pour clôturer cette saison sportive, APHL Sports en partenariat avec l’association J.A.S. organisons une journée multisports, avec des prestataires de l’APHL Sports ainsi que des clubs extérieurs.

Vous découvrirez que les activités proposées sont variées. Tous les adhérents font preuve d’une grande motivation, tant pour l’animation que la mise en place d’activités. Soyez certain(e) que vous serez accueilli(e) à bras ouverts, dans une bonne ambiance.

Si des questions subsistent concernant l’association, je me tiens naturellement à votre disposition.

Je vous souhaite bonne réception et bonne lecture,  et vous dis à bientôt.

Comptant sur votre présence.

Aboudou KOITA

Educateur Sportif

 

Journée prévue pour la date du samedi 7 juillet 2018 de 14h à 18h 

L’association  Sportive l’APHL Sports a le plaisir de vous inviter à participer à la clôture de la saison sportive 2017/2018 qui aura lieu sur la place Avicienne à Saint Jean de Braye (45800) avec les infrastructures sport et loisirs du parc du pont bordeau.

PROGRAMME

De 9h à 12h mise en place des différentes préparatif, et regroupement des organisateurs et bénévoles.

De 12h à 14h pause restauration (barbecue) offert par le club APHL Sports pour les sportifs et invité de cette journée.

DISCOURS

14h30 discours des responsables et dirigeants de l’APHL Sports et du Président de l’association J.A.S. (JEUNES ABRAYSIENS SOLIDAIRES).

Rencontre avec les responsables des clubs sportifs

15h  présentation et pratique des activités APHL Sports.

(Foot à 7,  pétanque,  basket,  tennis de table, rugby, taekwondo)

Démonstration et initiations par des intervenants extérieurs :

Badminton, Boxe,

Danse hip hop :

17h

Pratique des activités sportives et ateliers jeux 

17h30 à 18h30

Des Ateliers de découvertes seront proposés et organisés par l’association pass’emploi service.

Fin de la journée avec un chant

De 18h.

 

Venez nombreux découvrir les activités sportives de l’APHL Sports

Buvette et ambiance conviviale

Les familles sont bien sûr cordialement invitées